Music | Smash 1.15 (season finale)

« Don’t Forget Me » est la chanson qui conclut le spectacle Marilyn ainsi que la première saison de Smash. Bon, on aime ou on n’aime pas le style, mais personnellement, je ne l’ai pas trouvée désagréable. D’ailleurs, l’un des points forts de la série est certainement la qualité de ses chansons originales, avec en tête de ligne, « Let Me Be Your Star » que j’ai vraiment du mal à me sortir de la tête à chaque fois que je l’entends.

En revanche, on ne peut pas dire que les intrigues proposées par la série auront été à la hauteur de la musique. Toutes les histoires de couples étaient particulièrement assez gonflantes, que ce soit du côté de Julia, son mari et son amant, de Karen et Dev (quelle drôle d’idée de l’avoir fait coucher avec Ivy !), de Tom et ses différents copains ou encore de Eileen et son barman à la noix.

Ce qui est regrettable, car les conjoints se comportent alors comme de vrais boulets (n’est-ce pas Dev ?). Cela dit, le boulet n°1 toute catégories confondues reste sans conteste Ellis. Un personnage chiant, inintéressant, un fouteur de merde arriviste sans la moindre envergure.

Un autre problème qui m’a assez dérangé, c’est le cruel manque de charisme de Katharine McPhee. L’actrice semble adorabe, toute mimi, une parfaite girl next door qu’on aimerait croiser tous les matins en sortant de chez soi, mais est-ce elle, ou son personnage : quelle fadeur ! Heureusement que la jolie brunette assure le show lors des numéros musicaux (quoique j’essaie encore de me retirer de l’esprit cette tentative de « Marilyn moderne » testée par Derek au milieu de la saison… qu’est-ce que c’était nul !). Qu’on répète sans cesse dans la série que Karen est une star née, mouais, je ne suis pas hyper convaincu.

Parmi les bonnes choses de cette saison 1, en dehors de la musique, je retiens le personnage de Derek, la relation amicale (et professionnelle) entre Julia et Tom et aussi Ivy, lorsqu »elle ne se comporte pas comme une sale garce (quoique compréhensible, son comportement dans le season finale est à la fois écoeurant et pathétique – je préfère d’ailleurs retenir le côté pathétique de la situation)

Dans l’ensemble, j’ai passé de bons moments à suivre cette première saison mais le nouveau showrunner a intérêt à pimenter un peu la recette lors de la saison 2, car il m’arrive assez souvent de décrocher pendant les épisodes, la faute à ces intrigues romantiques sans intérêt. Cela dit, alors que Glee ne vole plus très haut, depuis que Smash a été lancée, j’ai l’impression d’être branchée sur Nickelodeon lorsque je regarde un épisode de la série de FOX. Oui, ça fait du bien de regarder une série musicale adulte, mais il faudrait quand même songer à monter le curseur « qualité » d’un cran ou deux.

Visuels : NBC.

About these ads

4 réflexions sur “Music | Smash 1.15 (season finale)

  1. delromainzika dit :

    Mouais. Je suis assez d’accord sur ce que tu dis. La série m’a en tout cas tellement énervée (tu oublies Leo dans les boulet, le fils de Julia qui est l’un des pires acteurs que j’ai vu. on dirait qu’il joue un attardé mental alors que ce n’est pas le cas). J’adore la musique dans cette série également, et les nouveaux sons très beaux (j’ai beaucoup aimé la tentative de revival énergique et pop, c’était ultra fun et tellement cliché). La fin de la saison m’a laissé un goût amère. La série laisse la place à une tonne de poncifs sur le spectacle qui risque de ne pas se faire. Au fond, Smash n’est rien de plus qu’un drama musical que l’on va voir au cinéma mais qui a été ralongé de quelques heures et dommage… c’est raté.

    J'aime

  2. v dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Karen est d’une niaiserie à faire peur, les chansons du musical sont plutôt pas mal et j’avoue commencer à les avoir dans la tête, en revanche lorsque Karen chante version rnb j’ai vraiment envie de la claquer et je coupe le son pour que ça finisse. Je trouve aussi que la série est sauvée par le charisme d’Angelica Huston, et que ce qui est intéressant c’est la construction artistique du musical en faisant une interprétation, un essai sur la vie de Marilyn, plutôt qu’une lecture littérale et biographique. la chanson finale du finale en ce sens était très émouvante car elle replace la Monroe dans l’histoire et dans le mythe, dans ce qu’elle en est venue à symboliser.

    J'aime

  3. angy dit :

    Oui le perso de karen manque un peu de « piquant », mais bon, peut-être va t-elle un peu changer dans la saison 2 ? Et puis je pense que c’est son personnage qui veut ça…En tout cas, je trouve que Karen et Dereck sont vraiment beaux ensemble…Bon bref ! Ivy est vraiment touchante aussi à sa façon bien qu’elle soit « garce » à certain moment, mais bon on la comprend aussi. C’est vrai que les histoires de couple de Julia sont pouf pouf pouf….Du coup ils ont fait partir Michael…Pas juste, c’était un bon et beau « di maggio » ! Mais celui qui m’a le + énervé c’est Ellis !!!! Quel fouille merde…Par contre j’ai hâte de découvrir la saison 2, pas seulement pour l’évolution des personnages, et la découverte des nouveaux arrivants, mais aussi pour voir le devenir du show !!! Ca va être quoi encore ? Bataille incessante entre karen et ivy ? Ou autres intrigues ? Par contre, j’espère aussi que la qualité des chansons seront aussi bonnes que celles de la saison 1 !!!! ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s