[30 Day] Day #13 : La série préférée de mon enfance

Dynastie

Dynastie

Enfant, dans les années 80, l’après-midi, j’aimais bien regarder L’Agence tous risques, Magnum, l’Homme qui tombe à pic, etc. mais le genre que je préférais, c’était le soap de prime time, d’abord Dallas, puis surtout Dynastie, mon préféré.

Je me souviens ces samedis soir dans ma chambre avec la télé en noir et blanc branchée sur FR3 sur laquelle je regardais le Disney Channel avec Zorro notamment. Il y avait ensuite le Soir 3 et peut-être même Le Divan d’Henry Chapier (bon, pendant ce temps-là, je lisais une BD ou un magazine de foot du genre Onze) puis je finissais la soirée devant Dynastie.

J’ai dû commencer à regarder la série alors qu’elle comptait déjà une trentaine d’épisodes (je me suis rattrapé plus tard en me faisant l’intégrale). J’étais vraiment accro aux conflits entre les Carrington et les Colby. Il faut dire que dans le genre, avec Dallas, c’était vraiment bien foutu. C’était du pur soap, du pur fun, on s’ennuyait rarement.

Accro à tel point qu’à la suite d’un cliffhanger de fin de saison (celui où Fallon s’enfuit à la suite de son mariage), j’ai rêvé de la série la nuit qui a suivi, un peu comme si je me retrouvais au sein du premier épisode de la saison suivante. C’était très amusant, et aussi un peu flippant. Oui, bon, je devais avoir 10 ans…

Mes personnages préférés étaient Jeff et Fallon Colby et j’étais un vrai petit shipper de leur couple. Mais j’adorais aussi les coups fourrés d’Alexis, campée par la formidable Joan Collins, le pendant féminin de J.R. dans Dallas, et aussi d’Adam, le mal aimé des Carrington. Il y avait d’ailleurs tout un arc un peu dingue dans lequel celui-ci voulait supprimer son beau-frère Jeff par le biais du papier peint empoisonné de son bureau !

Un peu plus tard, lors des débuts de La Cinq, que je réussissais à capter difficilement, j’avais suivi le spin-off de Dynastie, The Colbys, avec Charlton Houston. Tout à fait les mêmes ingrédients mais pas aussi abouti que la série mère.

Ce n’est que plusieurs années après sa fin (1989) que j’ai suivi les toutes dernières saisons de Dynastie. La diffusion française était devenue chaotique alors j’avais perdu un peu le fil. Entre-temps, je m’étais mis à Côte Ouest, que je classe -sur la longueur- juste en-dessous de Dynastie et au-dessus de Dallas. Un vrai petit bonheur à suivre aussi. A une époque où ma génération était plus intéressée par les histoires de coeur de Brenda, Dylan et Brandon, je préférais de loin suivre la fin de Dynastie et les saisons inédites (très en retard par rapport à la diffusion US) de Côte Ouest.

J’ai été élevé au prime time soap (mais pas que…), ce n’est pas la première ni la dernière fois que je l’écris.

> A lire : un article sur Dynastie que j’avais écrit sur la version canalblog de TV Chronik il y a 4 ans.

> A lire : un article sur la série paru -le hasard fait bien les choses- ce jeudi sur 720lignes.com

En bonus, un petit catfight comme en fait plus :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s